+ Filter
Neue Suche
Filter
Verfügbar Genauer Wortlaut Nur im Titel
E-shopSeite wird geladen...
ErhaltungsgradeSeite wird geladen...
PreiseSeite wird geladen...

bmv_706541 - MEROWINGISCHEN MÜZEN - MARSEILLES (MASSILIA) Denier, patrice Metranus (?)

MEROWINGISCHEN MÜZEN - MARSEILLES (MASSILIA) Denier, patrice Metranus (?) SS
350.00 €
Menge
In den WarenkorbIn den Warenkorb
Type : Denier, patrice Metranus (?)
Datum: c. 716-732
Name der Münzstätte / Stadt : Marseille
Metall : Silber
Durchmesser : 11,5 mm
Stempelstellung : 9 h.
Gewicht : 1,09 g.
Seltenheitsgrad : R2
Kommentare zum Erhaltungszustand:
Bel exemplaire pour ce type souvent fruste. Droit bien net, mais faiblesse de frappe sur une partie du revers. Patine grise
N° im Nachschlagewerk :

Vorderseite


Titulatur der Vorderseite M EN PLEIN CHAMP.
Beschreibung Vorderseite surmonté d'une croisette au-dessus et de deux besants au-dessous ; dans un grènetis.

Rückseite


Beschreibung Rückseite Croix aux extrémités bouletées et cantonnée des lettres OCAS.

Kommentare


La plupart des exemplaires publiés sont incomplets ou mal frappés. Si OCA est accepté, les propositions pour la quatrième lettre sont souvent différentes. L’exemplaire qui correspond le mieux au nôtre est le n° 35 de la publication du trésor de Cimiez. Notre denier, normalement anonyme, pourrait néanmoins être attribué au patrice Metranus (c.720).
Pour Jean Lafaurie, la fabrication des monnaies d'argent commence vers 675, date de l'assassinat de Childéric II. Ces fabrications continuent jusqu'à l'avènement de Pépin le Bref en 751. La plupart de ces monnaies nous sont connues grâce à l'inventaire de Morel-Fatio du Trésor de Nice-Cimiez et à la publication de Chabouillet en 1890. Le trésor qui fut découvert en 1851 contenait 2.294 deniers d'argent dont 1.500 pièces de Marseille d'après Grierson. Le trésor aurait été enfoui entre 730 et 740.
Selon Wikipédia, Metranus “n’est mentionné que dans un protocole rédigé à Digne en 780 contenu dans le cartulaire de Saint-Victor et sur des deniers d’argent, connus pour la plupart grâce au trésor de Nice-Cimiez découvert en 1851. Le protocole nous indique une liste de cinq patrices provençaux : Ansedertus, Nemfidius, Antenor, Metranus et Abbon. Metranus aurait ainsi succédé à Antenor dont on sait qu’il s’est opposé autour des années 714-716 à Pépin de Herstal puis à Charles Martel, et aurait précédé le patrice Abbon, nommé patrice au plus tôt en 732 et décédé probablement en 739 date de son testament”.

Historischer Hintergrund


MARSEILLE (MASSILIA)

(Siebte - achten Jahrhundert)

Childerich II schaffte die Prägung von Gold in Gallien für eine Minze Geld. Werkstatt Marseille schlug Silbermünzen nach dem Mord von Childerich II in 675 und wahrscheinlich bis Anfang der Regierungszeit von Pippin der Kurze. Der Workshop war ein wichtiger Produktions deren einzige Schatz der Nizza-Cimiez hat eine Vielzahl von Arten geliefert. Fünf Patrizier gelang es an der Spitze der Stadt, Ansedertus, Nemfidius, Antenor und Metranus Abbo. In 736 wurde Provence in das Königreich Frankreich angeschlossen und Charles Martel beendete die Patrizier. Keine Kupferproduktion in Marseille scheint bestätigt. Ohne Text, das Datum dieser Patrizier sind nicht bekannt.

cgb.fr uses cookies to guarantee a better user experience and to carry out statistics of visits.
To remove the banner, you must accept or refuse their use by clicking on the corresponding buttons.

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com