DELIVERY INFORMATION: ORDERS OF OVER €100 ARE DISPATCHED VIA DHL EVERY DAY.
+ Filter
Neue Suche
Filter
Verfügbar Genauer Wortlaut Nur im Titel
E-shopSeite wird geladen...
PreiseSeite wird geladen...

bga_359444 - GALLIEN - BELGICA - SUESSIONES (Region die Soissons) Potin aux trois volutes, “type de Pommiers” à la tête chauve

GALLIEN - BELGICA - SUESSIONES (Region die Soissons) Potin aux trois volutes, “type de Pommiers” à la tête chauve S/SS
90.00 €
Menge
In den WarenkorbIn den Warenkorb
Type : Potin aux trois volutes, “type de Pommiers” à la tête chauve
Datum: Ier siècle avant J.-C.
Metall : Potin (Kupfer-Zinn-Blei)
Durchmesser : 17,5 mm
Gewicht : 3,84 g.
Seltenheitsgrad : R2
Kommentare zum Erhaltungszustand:
Potin avec une importante cassure d’un penon de coulée, avec un avers très mou mais un revers un peu plu net. Patine sombre et poreuse
N° im Nachschlagewerk :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection R. Chevallier (1922-2015)

Vorderseite


Titulatur der Vorderseite ANÉPIGRAPHE.
Beschreibung Vorderseite Tête chauve à gauche, le sourcil fortement marqué et la bouche figurée par un globule.

Rückseite


Titulatur der Rückseite ANÉPIGRAPHE.
Beschreibung Rückseite Trois volutes à l'extrémité bouletée, cantonnées de trois globules.

Kommentare


Un seul exemplaire de ce rare potin était conservé à la BN. Dans la récente publication d'A. Bodson et A. De Backer, sont recensés les onze exemplaires connus (cf. BCEN n° 41), mettant en évidence les différents types de droits et de revers.
Au total nous avons proposé une vingtaine de potins de cette rare série !.
L.-P. Delestrée reste très évasif en classant ce potin aux émissions présumées de la Gaule du Nord (mal localisées et non attribuées). Son exemplaire DT. 690 provient de Noyen-sur-Seine ; il précise que "malgré une provenance sûre à Pommiers, il serait hasardeux d'attribuer cette émission aux Suessions". Alors qu'un exemplaire de ce type était déjà connu et publié en 1893, il est décevant que nous n'ayons toujours pas plus d'information sur ce potin. L'exemplaire du BMCC. (de la vieille collection de l'Université de Cambridge) est d'une mauvaise conservation ; il est classé à proximité des potins lingons dits "aux trois poissons". L'exemplaire n° 229 de la vente Burgan du 16/12/1989 a la particularité d'avoir une tête casquée ; sur cet exemplaire, le traitement du visage est beaucoup plus réaliste avec un cou, une volute sur la nuque et la bouche bien détaillée. Dans sa vente du 28/09/1991, un second exemplaire (n°176) du même type fut proposé. Cette variante inconnue par ailleurs, ne semble pas avoir été remarquée, inconnue de S. Scheers en 1977, elle ne fut même pas prise en compte par L.-P. Delestrée dans son "Nouvel atlas". Le point a été fait par A. Bodson et A. De Backer, dans le Bulletin du Cercle d’Etude Numismatique, de Janvier-Avril 2004.

Historischer Hintergrund


Suessionen (in der Nähe von Soissons)

(Zweite - ersten Jahrhundert v. Chr.)

Die Suessionen waren wichtige Leute der Belgier, an der Aisne im Gebiet der Provinz von Soissons stationiert. Sie mussten die Remi schließen, der Lingonen Senon, die Parisii, die Bellovaker und Ambiens. Laut Caesar, den beiden Völkern und Remi Suessiones vor dem Gallischen Krieg, hatte die gleichen Gesetze und die gleichen Führer. Sie mussten die Kunden Meldi Silvanectes und Viromanduens. Diviciacos, einer ihrer Könige regierten sich auf Großbritannien. Galba, sein Nachfolger, befahl Koalition Belgier empört in 57 v. Chr. mit einem Kontingent von fünfzigtausend Mann. Die Suessionen und Bellovaker Verbündeten besiegt. Galba musste seinen zwei Sohn als Geisel an die Römer zu kämpfen. Sie lieferten eine Quote von fünftausend Männer für die Armee der Erleichterung in 52 v. Chr. Sie wurden unter der Aufsicht des Remi nach diesem Datum in Verkehr gebracht. In 51 BC, würden die Mitglieder der belgischen Koalition erste Suessiones anzugehen. Von Correos Commios LED und der Belgier wurden schließlich von den Römern niedergeschlagen. Ihre Haupt Oppidum war Noviodunum (Soissons). Caesar (Bg. II, 3, 4, 12, 13 VI, 35 VII, 75 VIII, 6). Kruta: 69.

Um Ihnen ein besseres Nutzererlebnis zu bieten, verwenden wir Cookies. Durch Nutzung von cgbfr.de stimmen Sie unserer Verwendung von zu.

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com