DELIVERY INFORMATION: ORDERS OF OVER €100 ARE DISPATCHED VIA DHL EVERY DAY.
+ Filter
Neue Suche
Filter
Verfügbar Genauer Wortlaut Nur im Titel
E-shopSeite wird geladen...
PreiseSeite wird geladen...

brm_289703 - CONSTANTINUS II Centenionalis ou nummus

CONSTANTINUS II Centenionalis ou nummus fST/fVZ
1 050.00 €
Menge
In den WarenkorbIn den Warenkorb
Type : Centenionalis ou nummus
Datum: 322-325
Name der Münzstätte / Stadt : Ticinum
Metall : Kupfer
Durchmesser : 18,00 mm
Stempelstellung : 12 h.
Gewicht : 2,65 g.
Seltenheitsgrad : UNIQUE
Officine: 2e
Kommentare zum Erhaltungszustand:
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage sur un petit flan parfaitement centré des deux côtés. Portrait de toute beauté, inhabituel et exceptionnel. Frappe molle et tréflée au revers. Très jolie patine marron foncé. Conserve au droit une partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
N° im Nachschlagewerk :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de MONNAIES 43, n° 911 et de MONNAIES 49, n° 908

Vorderseite


Titulatur der Vorderseite CONSTANTINVS IVN NOB C.
Beschreibung Vorderseite Buste lauré, consulaire de Constantin II à droite, tenant le scipio de la main droite, vu de trois quarts en avant (H*4).
Übersetzung der Vorderseite “Constantinus Iunior Nobilissimus Cæsar”, (Constantin le jeune très noble césar).

Rückseite


Titulatur der Rückseite D N CONSTANTINI MAX AVG/ VOT/ XX/ (CROISSANT)// ST.
Beschreibung Rückseite Légende dans une couronne.
Übersetzung der Rückseite “Domini Nostri Constantini Maximo Augusti/ Votis vicennalibus”, (Vœux pour le vingtième anniversaire de règne de notre seigneur Constantin le plus grand auguste).

Kommentare


Hybride. Poids très léger. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Très beau portrait consulaire simplifiée avec la toga palmata seulement. Semble complètement inédit et non répertorié. Manque à tous les ouvrages consultés. Semble de la plus grande rareté. C’est le premier buste consulaire recensé pour Constantin II à Ticinum. Nous sommes de plus en présence d’un hybride associant un droit réservé à un César, en l’occurrence, Constantin II avec un revers propre à un Auguste, ici Constantin Ier. Souvent ces monnaies sont classées comme des imitations. Le portrait et la légende de droit ne laissent planer aucun doute, nous avons affaire à une émission officielle. Nous ne serons pas aussi affirmatif pour le revers qui est tréflé et de frappe molle, mais ne présente pas de faute d’orthographe ou de marque de stylisation !.
C'est l'une des émissions les plus courantes pour l'atelier de Ticinum qui s'étend sur trois années au moins. L'atelier fonctionne alors avec quatre officines qui ont frappé pour Constantin II. Le revers n’est normalement utilisé que par Constantin Ier (RIC. 167).

Historischer Hintergrund


Konstantin II.

(1/03/317-04/340) Flavius Claudius Julius Constantinus

Caesar (1/03/317-9/09/337)

Geboren im Februar 317 nach dem letzten Timeline, erhielt der junge Konstantin auf Münzen den Titel Caesar als sein Halbbruder und sein Cousin Licinius Crispus und den Titel des Prinzen der Jugend. Konstantin II. war der älteste Sohn von Konstantin I. und Fausta. Im September 337, erhielt er die "pars occidentalis" Reich mit seinem Bruder Constans Unterwerfung, Constantius II mit den "pars orientalis". Sehr schnell Konstantin und Constans gestritten. Der älteste wurde im April 340 beseitigt.

Um Ihnen ein besseres Nutzererlebnis zu bieten, verwenden wir Cookies. Durch Nutzung von cgbfr.de stimmen Sie unserer Verwendung von zu.

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com